Un skateboard électrique en avion, c’est possible?

​Depuis l'arrivée massive des objets électroniques fonctionnant grâce aux batteries lithium et le manque de réglementation claire, la question de savoir s'il est possible d'emmener avec soit son gyroskate ou sa roue électrique en avion sans se retrouver bloqué à l'embarquement parait légitime.

​Pourquoi le lithium pose problème ​en avion ?

​Le problème ne vient ni de la taille ni du moteur des ​trottinettes électriques mais de ​la batterie en elle même. 

Les véhicules électriques modernes sont exclusivement dotés de batteries au Lithium (à part quelques uns, notamment le longboard électrique Cross1000 qui fonctionne au SLA-12). 

Ce matériau est également utilisé dans différents objets électroniques tels que les smartphones, et vu les dernières ​explosions de batteries équipant les Samsung Galaxy Note 7, on peut comprendre la crainte des compagnies aériennes comme des autorités de laisser ces batteries sans surveillance, mais il est aussi utilisé sur les skateboard électrique et les trottinettes électriques.

​Comment fonctionne le lithium ?

​Le Lithium est un composant qui est utilisé dans les batteries pour ​stocker l'énergie électrique.

Dans le commerce, deux sortes de batteries au lithium existent : les lithium-ion qui sont rechargeables, et les lithium métal qui ne sont pas rechargeables.


Pour faire simple, de façon à éviter à ce qu​e les ions ne rentrent en contact les uns avec les autres et ne risquent de créer un court circuit, les batteries lithium sont composées de membranes hermétiques, permettant de laisser passer l'électrolyte liquide (substance qui assure la circulation des ions) mais empêchant leur contact​.

Ces membranes ne sont pas parfaites encore à ce jour, d'où le risque minime d'inflammation en cas de court circuit et donc du ​danger potentiel encouru dans un avion.

Oui mais... le lithium est toléré en avion

​Si le risque d'explosion existe bien, les compagnies aériennes tolèrent tout de même certains types de batteries lithium-ion en fonction de leur capacité en Wh, limitée à 160.

Pour déterminer le nombre de Wh de son appareil il faut faire le calcul suivant : nbr de Volts x nbr de Ah = nbr de Wh.

Pour être complet voici un tableau qui révèle ce que ​toutes les compagnies sont obligées d'appliquer comme réglementation (soumis par le IATA, autorité aérienne internationale).

Batteries ​montées dans l'appareil

Batteries de recharge et externes

Cabine

Soute

Cabine

Soute

< 100 Wh

100 < 160 Wh

​160 Wh <

​Dans le tableau on voit que pour tous les appareils avec des batteries supérieures à 160 Wh il sera impossible de les transporter en avion, que ce soit en soute ou en cabine

​Tous les véhicules électriques monoplaces ont des batteries qui dépassent ce quota des 160 Wh, à part quelques uns comme la roue électrique Airwheel X3, mais dans tous les cas ne comptez pas sur les compagnies aériennes pour vous laisser embarquer à ce jour même avec une batterie à disons 159 Wh au lithium-ion montée ou non.

Voyager avec sa trottinette électrique en avion parait donc aujourd'hui impossible.

​Les ​trottinettes électriques, skates électriques en avion, c'est non !

​Les véhicules électriques type ​​gyropode ou hoverboard, tout comme les drones, les ​hoverboard cross ou les vélos électriques, ne peuvent embarquer dans un avion, quelque soit le nombre de Wh dont disposent leur batterie​.

En effet les compagnies aériennes semblent avoir élucidé la question en groupant tous ces objets électroniques dans une liste noire pour le moment en attendant de trouver mieux, ils ne peuvent donc pas embarquer en avion, à cause de leur batterie.

La seule ​solution que je vois (mais il faudrait demander à la compagnie avant), ce serait d'embarquer une trottinette électrique ou un skate électrique sans batterie (la M1 Inboard le permet par exemple) et de trouver une solution sur place ​à destination pour pouvoir en louer une par exemple.

​Alexis

​Passionné de véhicules électriques, retrouvez mes articles et tests de produits sur mon site Gyropodus


​Retrouvez moi ​ailleurs sur le web :